Accueil

Accueil

caret-down caret-up caret-left caret-right

Bienvenue !

 

Vous êtes face à une problématique ?
Santé, relationnel, émotionnel, enfants, choix ?

Vous aimeriez vivre plus en accord avec vous-même ?

Vous aimeriez être plus présent, vivre plus de joie et de sérénité?

C’est tout à fait possible !
Ce qui vous arrive a du sens
et vous avez dans votre être subtil
les clés et les ressources intérieures
pour vous rééquilibrer.

C’est une réalité que j’ai expérimentée dans mon cheminement personnel et vérifiée tout au long de ma pratique d’accompagnement.

Votre contribution consciente
pour soutenir le processus ?

Décider de dire OUI à votre propre vie
Sentir que vous en valez la peine
Vous engager envers vous-même
Accepter d’Oser regarder à l’intérieur
pour y accueillir le douloureux
comme le lumineux.

 

Accompagnement

 
Santé

santé physique

santé énergétique

Confiance en soi

estime de soi

respect de soi

choix de vie

relations parents-enfants

enfant hypersensible

Couple

couple intérieur

couple extérieur

sexualité

Relations toxiques

sortir de la co-dépendance

guérir de l’emprise

retrouver sa base

Traumas

émotions, peurs

blessures émotionnelles

deuils

Confiance en la Vie

ancrage

ouverture de conscience

sérénité

 

Transformation

 

L’accompagnement que je propose vous permettra d’accéder à vos clés et ressources intérieures pour aller vers

  • une santé physique et psychique retrouvée
  • un ancrage et une solidité intérieure
  • un mode relationnel sain
  • une connaissance approfondie de vous-même
  • des choix et des actions en accord avec vous
  • une reconnexion à votre sagesse intérieure
  • une compréhension des processus de libération
  • une compréhension différente des expériences de vie
  • un accueil de soi et de ce qui est.
 

Approches

 

Mon approche regroupe plusieurs outils complémentaires :

Déroulement d’une séance

Après avoir exposé ce qui vous amène, la séance se fait dans un état de relaxation complet. Nous nous mettons à l’écoute des noeuds énergétiques, c’est à dire à l’écoute, par le ressenti, de ce qui en vous, de manière souvent très inconsciente, s’est mis en résistance et provoque la difficulté/problématique que vous rencontrez.

Cela se fait de manière très simple. Nous nous mettons à l’écoute de notre ressenti pour avoir accès aux informations de votre système. Je les mets en mots et j’utilise le testing neuro-musculaire de la kinésiologie pour vérifier la validité de l’information ressentie. L’information peut passer à travers mes ressentis ou les vôtres. Vous pouvez à tout moment avoir un ressenti, une intuition, un mot qui vous traverse, un événement qui vous revient en mémoire et nous le testons pour valider cette piste. 

À l’aide du testing, j’interroge votre système sur l’équilibration qui lui convient le mieux dans l’instant pour lâcher le blocage.

La part de vous qui s’est figée est ensuite reconnue, entendue, accueillie. Cet accueil se fait dans un climat de non-jugement total qui permet à cette part de s’ouvrir et d’avoir à nouveau accès au flux de vie qui apporte la solution.

Parfois l’équilibration se fait de manière spontanée. La présence d’un espace d’ouverture, de non-jugement et de confiance en vos propres capacités d’auto-guérison invite votre énergie de guérison à se déployer spontanément. 

La séance se termine quand tout ce qui était prêt à être vu et accessible lors de la séance à pu être accueilli et intégré.

L’évolution de ma pratique

Au départ, les divers outils de la kinésiologie et de la Métakinébiologie étaient ma base pour procéder à la mise en conscience et à l’équilibration des blocages. Je me suis ensuite formées à d’autres approches qui sont venues enrichir ma pratique.

Actuellement le fil conducteur de mes séances est toujours inspiré des mêmes étapes pour installer un espace propice à la guérison, accéder à l’information et à accueillir ce qui se présente. Par contre, les outils mis à disposition par ces diverses techniques thérapeutiques ne sont plus nécessaires pour accéder à l’information et à l’équilibrage.

Ce n’est pas que je ne veuille plus les utiliser. Mon protocole de travail permet à tout instant, s’ils étaient nécessaires, que le test  neuromusculaire le signale. Mais force est de constater qu’ils ne sont plus demandés. L’intuition et l’équilibration spontanée les ont remplacés.

Cela permet un travail très riche tout en étant d’une plus grande simplicité, avec un accès à une énergie de transformation qui équilibre plusieurs dimensions de l’être simultanément.

La guérison 

Pourquoi y a-t’il blocage? 

Il y a blocage car il y a (ou il y a eu pour d’autres personnes dont nous portons la mémoire) rétention de l’émotion. Rétention de l’émotion par peur de souffrir en la sentant complètement, peur de souffrir en étant replongé dans la mémoire de la situation-cause qui générerait à nouveau des pensées nourrissant l’émotion.

La guérison des parties blessées en nous se fait tout naturellement au travers du processus reconnaître, accepter et accueillir.

Reconnaître c’est simplement sentir ou avoir conscience dans le corps ou dans le subtil de ce qui est là. Le fait d’être dans une attitude d’ouverture, prêt et d’accord de sentir ce qui est là, permet de laisser émerger le ressenti, l’émotion, la vibration bloquée. Ça ne passe pas forcément par une compréhension et une prise de conscience mentale, c’est plus de l’ordre du ressenti subtil, de l’intuition ou d’une émotion.

Accepter c’est ne pas se bloquer, ne pas se couper du ressenti subtil quand il émerge. Accepter ce qui est sans lutter pour que ce soit autrement. Cela permet à ce qui était bloqué de se déployer.

Accueillir c’est  faire une place à ce qui est avec amour sans vouloir que ça change. Comme on accueillerait dans ses bras un enfant qui pleure, juste tel qu’il est dans sa tristesse, sans vouloir qu’il se console. C’est l’accueil de la tristesse dans un amour inconditionnel. C’est une des raisons pour laquelle on utilise le terme accueillir l’enfant intérieur en développement personnel.

Quand on accueille dans cet amour inconditionnel, la vibration se transforme et devient une énergie nous ouvre et nous expend toujours plus. On entre dans un champ de guérison multidimensionnel.

Pourquoi une chose si simple en apparence est-elle si difficile?

Parce que cela demande de lâcher prise.

Lâcher prise ce n’est pas “ok, je lâche ma colère” ou “ok, je lâche ce mauvais souvenir, c’est du passé” Ceci équivaudrait à enterrer encore plus profond l’émotion et à mettre une couche de déni par dessus. C’est pour cette raison que nous ne pouvons pas lâcher comme ça, mentalement ou que nous nous trompons nous-même en disant “j’ai accepté”. Il ne faut pas confondre résignation et accueil – déni et paix intérieure.

Lâcher prise veut dire en réalité: lâcher prise à lutter contre l’émotion, lâcher prise à la résistance à accueillir ce qui se passe en nous.

Qui met et nourrit cette résistance? 

Le système de survie. Il ne veut pas sentir cette émotion, car cette émotion le renvoie à une situation qu’il juge néfaste pour nous.

(Il est aussi appelé l’ego / le personnage / le mental dans d’autres littératures). J’aime le terme système de survie, car c’est ce qu’il est en réalité et cela montre mieux qu’il n’a rien de ‘méchant’, mais veut nous préserver coûte que coûte. Le seul problème étant qu’il est sur la base de la peur et que sa protection est de fermer – cela laisse pourrir les choses – et nous enfermer – dans l’illusion du passé et de ses concepts limités, pas de place pour du neuf.

Pourtant une émotion accueillie ne fait pas mal, c’est la rétention, la peur de l’émotion, la non-acceptation de ce qui est qui fait mal psychiquement et physiquement.

Cela peut faire peur de se dire que pour libérer, il faut sentir. Mais en séance, on ne souffre pas. Un champ d’ouverture, de sécurité, d’accueil est présent qui induit naturellement un lâcher prise du système de survie. Comme il est à l’arrêt, il n’y a rien de violent ou de pénible. Ce qui est présent est simplement observé et accueilli dans un espace de paix. Tout est fluide.

Combien de séances?

Le nombre de séances dont vous aurez besoin pour avancer sur votre chemin et transformer votre problématique ne peut pas vraiment être déterminée à l’avance.

Si vous avez l’habitude du travail sur soi, 1 à 3 séances peuvent suffire selon le sujet avec lequel vous venez.

Si c’est la première fois que vous faites ce genre de travail ou si vous voulez vraiment avancer dans une problématique qui vous poursuit depuis longtemps, je vous conseille de vous accorder plusieurs séances (5-6) pour vous donner la possibilité de sentir les changements en profondeur et commencer à vous ouvrir à une nouvelle vision. Après ce travail initial, vous serez en mesure de sentir de fois en fois ce qu’il vous faut: – reprendre un rendez-vous directement à la fin de la séance en sentant quel temps d’intégration il vous faut entre deux; – intégrer ce qui s’est fait en séance et reprendre rendez-vous plus tard si vous en sentez le besoin.

Si vous êtes pris dans des environnements relationnels difficiles ou toxiques, il peut être intéressant de répartir le travail sur une plus longue période, avec quelques séances rapprochées au début, le nombres dont vous avez besoin pour reprendre confiance en vous et sortir de la confusion, puis de les espacer d’un ou deux mois comme des séances de soutien.

Les enfants sont souvent très rapides à débloquer les choses et à retrouver leur équilibre si cela les concerne exclusivement eux (2-3 séances). Par contre si ils portent un symptôme pour les parents ou pour le système, il est intéressant après quelques séances avec l’enfant que la systémique familiale soit travaillée avec un des parents.

Notre coeur est sans attache afin de pouvoir battre totalement librement. Pour le maintenir en place dans la cage thoracique, il est contenu dans un sac, Le Péricarde (sac péricardique).
La fonction du Péricarde est de protéger le coeur. Dès que nous avons un stress, les fibres du Péricarde se serrent pour protéger le coeur d’un coup physique ou d’un choc émotionnel. Quand nous disons ‘J’ai mal au coeur’ ou ‘J’ai le coeur serré’, nous sentons en réalité la contracture de notre Péricarde.

Le Péricarde se trouve au milieu de la poitrine, sur le diaphragme. Dû à ses multiples insertions anatomiques et intersections neurophysiologiques, n’importe laquelle de ses réactions affecte tout notre organisme. Le Péricarde est intimement lié au coeur, au plexus solaire -siège de l’équilibration entre système para(zen) et ortho(stress)sympathique, au diaphragme, aux plèvres, trachée, oesophage, entrée de l’estomac, aux principales voies artérielles et veineuses, au centre phrénique responsable de la respiration, aux glandes tyroïde et thymus. Il possède de nombreux ligaments qui l’unissent directement à la colonne vertébrale, du sacrum jusqu’à la base du crâne. De nombreuses pathologies trouvent leur origine dans la contracture du Péricarde.

Effet physique de la contraction du Péricarde

Le Péricarde est aussi lié aux ganglions stellaires, clef dans la régulation du système nerveux neurovégétatif. Quand il se contracte, il active le système orthosympathique qui libère les hormones du stress et active les programmes/mémoires de survie. C’est lui aussi qui est responsable des ‘crises’ des enfants ou des nôtres. En effet, il est lié à la base du crâne et aux membranes intercrânniennes. Quand il se serre, il déforme la base du crâne en la tirant vers le bas et les nerfs qui sortent du crâne se trouvent comprimés, d’où crise.

Dans l’idéal, le Péricarde devrait se contracter au moment du stress puis se décontracter pour permettre au parasympathique de prendre la relève et de libérer les hormones du bien-être et de la régénération. Or quand la situation présente nous stress trop ou quand des mémoires ou des traumas sont encore présents dans notre corps, le Péricarde ne se décontracte jamais complètement, ce qui ne permet plus au corps de se régénérer et qui dérègle de multiple fonctions comme la digestion qui fonctionne grâce au parasympathique.

Effet énergétique de la contraction du Péricarde

Le Péricarde est aussi une porte énergétique. Le flux de Vie ou Source de Joie et Paix intérieure est influencé par la contracture du Péricarde. La défense est synonyme de fermeture. Expansion et Défense sont des opposés. Quand il y a défense, cela réduit automatiquement le flux d’expansion.  Le problème est que nous sommes porteur de stress non résolus, comme des mémoires de naissance, des deuils non faits ou des mémoires transgénérationnelles. Des parties du Péricarde, porteuses de l’information restent contractées et nous maintiennent dans la peur, le stress, ses conséquences physiquo-psychiques et énergétiques sans pouvoir accéder à nos ressources de confiance, de calme et de sagesse intérieure.

Libération 

La libération du Péricarde est d’abord un accès aux peurs qui contractent notre Péricarde et nous coupent de notre Vrai moi. C’est ensuite la reconnaissance de l’Esprit en nous (notre dimension divine, spirituel: tu(tu) es(s) feu (piri) divin(el)) qui va libérer le corps-mental de peurs ou de souffrances encodées en lui et nous reconnecter à nos ressources, à notre Être illimité et à l’Or de notre Coeur, l’étincelle divine en nous.

Techniquement, c’est un protocole d’ostéopathie énergétique qui libère le Péricarde mécaniquement et énergétiquement et qui laisse un espace d’action à la Source en nous. La libération du Péricarde nous fait passer de la base de la Peur à la base de la Vie en nous.

Lors de soin de libération du Péricarde, le facilitateur a accès à des images, des ressentis, de l’information sur ce qui bloque et permet aux noeuds de se défaire par son attention non jugeante et la reconnaissance de l’Esprit en Tout.

Quelle est la place de la libération du Péricarde dans mes séances ?

Information aux personnes qui viennent au travers du site de Montserrat Gascon www.vivalavida.org  ou spécialement pour la libération du Péricarde

Dans le terme « Libération du Péricarde » est compris trois aspects:

a)  La libération et la transformation des éléments qui contractaient et bloquaient le Péricarde (émotions, mémoire, etc), ce qui permet au Péricarde énergétique et physique de s’ouvrir et de laisser le flux de Vie, notre Or, notre Essence circuler librement dans notre corps physique et énergético-spirituel.

b) Pour libérer le Péricarde, Montserrat a développé une technique de ressenti du blocage puis de libération par une approche d’ostéopathie bioénergétique cellulaire.

c) Cette technique est soutenue par la reconnaissance de l’Esprit et de la Vie qui est là, capable de tout libérer. Ceci est l’Esprit de la libération du Péricarde.

Ma pratique

L’Esprit de la libération du Péricarde est omniprésent et sous-tend toutes mes séances (c). Le but des séances est de libérer un certain nombre de causes à l’origine de la fermeture du Péricarde pour qu’il puisse s’ouvrir et vous reconnecter à la Vie en vous (a).

Pour libérer le Péricarde – perception du blocage et équilibration/libération (b) :

Option 1) Je pratique la Libération du Péricarde développée par Montserrat Gascon

Option 2) Je recherche ce qui contracte le Péricarde à l’aide de votre ressenti et du mien, confirmé par le testing-neuromusculaire de la kinésiologie. Ensuite j’aide votre système à se libérer avec les mots justes et l’énergie de mon COEUR : L’ESPRIT, qui reconnait l’ESPRIT en vous qui vous libère au-delà du mental. En effet, j’ai constaté au fil de ma pratique que souvent le seul accueil de ce qui est bloqué et la reconnaissance de l’Esprit en toute chose (Merci et « coup de Péricarde ») suffit à libérer et que le protocole ostéopathique n’est pas toujours nécessaire. Je travaille toujours avec le testing-neuromusculaire pour demander à votre être et à votre système ce dont il a besoin. Quand le testing indique que le protocole de Libération du Péricarde est nécessaire pour que le blocage lâche et que ce qui a besoin d’être intégré le soit, je le fait.

Option 3) Une alternance entre les 2 types de séances suivant votre ressenti du moment.

Votre demande

Si ce qui vous appelle est une libération du Péricarde avec la pratique physique de libération (ostéopathie bioénergétique cellulaire) créée par Montserrat Gascon, il suffit de me le préciser.

Si ce qui est important pour vous est surtout la libérations des blocages dans l’esprit du Péricarde, plus que l’outil ou la technique, j’utiliserai ce qui se présente à moi au fil de la séance. C’est à dire Péricarde, kiné, processus développés au cours de ma pratique et mouvement spontané de guérison.

FAQ

Combien de séances?

Chaque séance permet de libérer un peu plus en profondeur. Chaque fois, se présentera ce qui est prêt à être libéré pour aller vers toujours plus de souplesse dans votre vie au au sens propre et figuré.

Pour plus d’information voir les FAQ séances sous l’onglet Rendez-vous =>

Pourquoi ne fais-je pas systématiquement le protocole de libération ?

J’ai remarqué que souvent, il n’est pas nécessaire de faire le protocole pour que le Péricarde et le blocage associé se libère. L’énergie du coeur est tellement puissante qu’elle libère à elle seule.

Pourquoi est-ce que j’utilise le ressenti et le testing neuro-musculaire pour me guider?

J’ai remarqué que c’est de cette manière que je capte le mieux ce qui est à libérer et comment le libérer. 

En tant que personne qui vient pour la libération du Péricarde, puis-je demander spécifiquement la libération du Péricarde?

oui

La créatrice de la Libération du Péricarde est Montserrat Gascon, ostéopathewww.vivalavida.org
Je me suis formée auprès d’elle en 2015, puis par la suite, lors de cours de perfectionnements.

Les Constellations Familiales ont été nommées ainsi car, initialement, il s’agissait de mettre en lumière la configuration d’une famille en la mettant en espace – place de chacun y compris les générations antérieures, émergence de conflits non réglés – afin de rétablir l’équilibre au sein du système familial.

Actuellement, les Constellations sont utilisées aussi bien pour résoudre une difficulté au sein d’un système familial qu’au sein de tout autre système:
relation à l’autre (conjoint, enfant, collègue, amis, etc) ou relation à soi (mal-être, maladie, travail, choix, schéma répétitif, problématique spécifique).

L’approche est systémique et cherche donc à rétablir l’équilibre tant chez l’individu que dans son contexte relationnel en s’intéressant aux influences réciproques des uns par rapport aux autres. Le travail prend en considération l’influence de ce que chacun a pu vivre depuis sa conception, y compris l’influence des mémoires transgénérationnelles. 

L’objectif est de libérer les blocages énergétiques dus aux traumatismes du passé et de réintégrer les parties de soi dont on s’est coupé, afin de retrouver son unité, de vivre pleinement l’instant présent et de permettre à la situation d’évoluer vers une solution.

Les Constellations se pratiquent généralement en groupe dans le plus grand respect des personnes. Le principe est, qu’après avoir exposé briévement ce qu’on souhaite travailler, la problématique soit mise en espace en choisissant au sein du groupe de travail une personne pour nous représenter et d’autres personnes pour représenter les autres éléments du système.
Au travers de la place que prennent les substituts les uns par rapport aux autres et au travers de leurs ressentis, apparaissent les souffrances, les liens cachés et les dynamiques inconscientes qui gèrent la problématique.

Quand nous travaillons en individuel, les autres éléments du système (personne, émotion, situation) sont représentés par des objets. C’est le facilitateur qui sentira pour ces éléments.

Etre substitut ne demande aucune aptitude particulière. Il s’agit juste de sentir ce qui se passe en soi (impressions physiques ou émotions).

Les Constellations Familiales ont été développées par Bert Hellinger. La TSPI® (Thérapie systémique phénoménologique intégrative®) qui intègre aux Constellations l’apport d’autres méthodes et expériences à été développée par Alexandra Caymmi, auprès de qui j’ai suivi une formation de mai 2013 à juin 2014. 
Je propose des séances de constellations en groupe, en soirée à Vevey. C’est une soirée où je facilite 2 à 4 constellations. La soirée débute à 18h et finit à 22h, les participants participent à l’entier de la soirée.

On peut s’inscrire pour une constellation :

  • pour sa relation à soi (symptôme physique, émotion, événement à digérer, etc.)
  • pour sa relation à son couple, à des membres de sa famille, ou d’autres relations*
  • pour sa relation au travail, à des choix de vie, etc.
  • pour un enfant mineur
  • ou uniquement en tant que substitut

* les autres personnes de la relation ou famille n’ont pas besoin d’être là. Ce que nous travaillons, c’est votre relation à ces personnes car c’est la dynamique de la relation qui vous affecte.

Soin global

Ce soin permet de détendre l’ensemble des tissus du pied et donc du corps, de détoxifier en douceur le corps et d’harmoniser la circulation énergétique. Il renforce le système immunitaire, améliore la digestion et revitalise l’ensemble du corps. Il aide à revenir dans plus d’ancrage en apaisant le mental.

Il est indiqué pour les personnes stressées, fatiguées ou tendues, pour décompresser et harmoniser les fonctions physiques ou comme soin bien-être de détente.

Soin thérapeutique ciblé

Ce soin s’applique à toute problématique spécifique de santé. Il sera ciblé sur les zones réflexes en déséquilibre ainsi que sur les zones réflexes directement en lien avec la problématique. Après un premier bilan, un nombre de séances de soins ciblés seront déterminées en accord avec la personne afin de permettre à l’équilibre de se rétablir.

La réflexologie

Il s’agit d’un massage des pieds principalement, mais peut aussi être pratiqué sur les mains, les oreilles ou le visage.

Au travers des fascias, du système nerveux, vasculaire, lymphatique et du système énergétique, les extrémités du corps ont un lien précis avec chaque organe, zone et système corporel.

Ces extrémités jouent le rôle d’interfaces et reflètent nos organes, toutes les fonctions de notre corps et leur état.

La réflexologie consiste à stimuler par massage les zones (des pieds, ou des mains, etc) correspondant aux différentes structures du corps pour solliciter la réponse d’une glande ou d’un organe situé à distance afin de rééquilibrer l’organisme.

Cette technique naturelle permet de se libérer de nombreuses tensions et blocages physique ou psychique, détoxine et permet de soulager des maux du quotidien: stress, fatigue, mal de dos, trouble du sommeil, prise de poids, manque de libido, lourdeurs digestives, troubles hormonaux…

Elle est un catalyseur pour retrouver le bien-être et la vitalité.

La réflexologie, une approche complémentaire

Je me suis formée en réflexologie, afin d’intégrer dans mon travail un accès direct à la dimension physique de l’être. En effet pour un équilibrage complet, il est nécessaire de « nettoyer » aux niveaux des corps émotionnel, mental, énergétique et physique. L’action au niveau d’une de ces dimensions a bien sûr un effet sur les autres, mais au niveau physique, qui est plus dense, il est intéressant d’avoir une technique qui permette d’agir directement au niveau de la matière pour aider le corps à se libérer de toxines ou d’émotions cristallisées dans ses tissus.

⚠️ CONTRE-INDICATIONS

Phlébite ou thrombose : Réflexologie formellement interdite dans les 6 premiers mois après la phlébite. Dans l’année d’après, demander à son médecin traitant une autorisation signée de sa part confirmant que l’indice de coagulation du sang est ok pour un soin en réflexologie.

Femmes enceintes : contre-indiqué dans les 3 premiers mois de la grossesse ainsi que pour les FIV.

Ces approches incluent les connaissances actuelles des neuro-sciences, de la psychologie, de la médecine nouvelle, de la physique quantique et des sagesses ancestrales. Le fondement sur lequel repose ma démarche permet d’aborder tous les thèmes qu’ils soient d’ordre physique, mental, émotionnel, relationnel ou spirituel. 

Ces approches sont utilisées en complémentarité selon ce qui se présente durant une séance, soit spécifiquement si c’est votre demande.

« Ce qui au départ est vu comme une difficulté, un blocage, une épreuve est en réalité une merveilleuse occasion d’enfin se libérer de mémoires passées, de noeuds émotionnels et de croyances limitantes pour retrouver tout notre potentiel d’ouverture, d’accueil, d’enthousiasme, de créativité et de sérenité ! »

D’où viennent les difficultés que l’humain rencontre ?

L’être humain est un tout fait de plusieurs dimensions. Il est holistique.

Les difficultés qu’il rencontre proviennent d’un déséquilibre dans une ou plusieurs de ses dimensions:

  • dimension physique: alimentaire, exercices physique, mode de vie
  • dimension émotionnelle: émotions bloquées, refoulées, interdites
  • dimension des mémoires cellulaires: traumas non-résolus
  • dimension spirituelle: non conscience de la connexion à son Essence ou Moi profond

Il faut bien sûr prendre en compte la dimension environnementale: relation, emploi, cadre de vie… Un travail sur les émotions et les stress non résolus va permettre à la personne de faire des choix et de poser des actions pour aller vers un environnement sain et en adéquation avec elle-même.

Pourquoi les blocages émotionnels et cellulaires?

Au niveau humain, les réactions de notre système de survie nous bloquent dans des situations, des ré-actions, des façons de voir la vie ou dans des émotions qui ont une influence sur notre santé physique et psychique. Ces réactions nous poussent à faire certains choix plutôt que d’autres ou nous empêchent de vraiment bouger.

De manière basique, on peut dire que tout frein vient des réactions du système de survie faisant partie intégrante de notre enveloppe terrestre, le corps.

Pour faire simple, nous pouvons dire que nous sommes une énergie de vie (âme, flux de vie conscient, essence) qui se manifeste par un corps humain. Cette enveloppe humaine est composée du corps physique, de l’espace mental et du système émotionnel qui forment un tout.

Ce corps humain est doté d’un système de survie qui fonctionne en automatique pour protéger ce corps de risque de mort par blessures, circonstances défavorables, rejet de ses semblables, etc.

Ce système analyse tout en permanence et met en place des réactions pour se protéger (réaction physique, émotionnelle, comportementale, pensées, influence des choix, etc.).

La caractéristique de tout type de défense est que ça ferme et ça bloque. La vie est figée aux endroits où il y a défense. Quand il y a peur, il n’y a pas d’expansion, ni d’ouverture à recevoir du nouveau.

Le système de survie est parfois appelé ego, le petit moi ou la personnalité.

Comment faire pour libérer le stress à l’origine du symptôme ?

Se mettre à l’écoute du système de survie, comprendre où et pourquoi il s’est bloqué. Le système de survie réagit quand il ne peut accepter une situation. Souvent il ne peut pas l’accepter parce qu’elle a été mal interprétée et donc jugée intolérable par le mental. Ensuite le système reste bloqué car il a peur qu’elle se reproduise. Cela crée un cercle vicieux.

  • Lui permettre de voir la situation dans une conscience plus large.
  • Lui permettre de lâcher la croyance que cela va se reproduire.
  • Se connecter à notre être profond qui a les ressources et qui permet aux blocages mis en place par le système de survie de lâcher.

N’est-ce pas plus subtil que ça ?

Oui, car nous sommes des êtres multidimensionnels. On peut dire que c’est plus subtil mais pas plus compliqué.

  • Le système de survie se déclenche par toute information captée par nos 5 sens qui réveille une mémoire cellulaire.
  • Il est aussi déclenché par nos pensées à propos d’évènements passés, d’événements potentiels futurs, et nos idées sur les choses (conditionnements).
  • Le système de survie peut réagir à des situations vécues par d’autres (psychogénéalogie, mémoires collectives).
  • Notre âme a sa vie propre et ses propres ‘‘émotions’’.
  • Nous nous sommes coupés de certaines parties de nous.
  • Notre être à parfois besoin d’être ‘réparé’ sur des plans très subtiles
  • Certains ont un mode de fonctionnement cérébral ou des particularités physiologiques qui les rendent hypersensibles et activent plus rapidement leur système de survie.

Mais le processus qui a provoqué ces réactions est semblable et il s’agit aussi de lever les barrières pour baisser le stress interne afin que le flux de vie et de sagesse innée puisse à nouveau circuler librement.

Comme nous sommes un être multidimensionnel, nous pouvons être amené nous équilibrer sur plusieurs plans. J’énumère quelques-unes de ces dimensions ci-dessous juste pour donner une idée des plans qui sont touchés, car concrètement le travail n’est pas mental et est très simple: voir, nommerreconnaître et accueillir suffit à ce que le rééquilibrage se fasse sur tous les plans à la fois.

  • Vécu personnel, transgénérationnel ou mémoires antérieures: mettre en lumière la difficulté, le trauma ou la peur, permettre aux traumas de se transformer.
  • Émotionnel : accepter et accueillir les émotions qui sont là ; mettre en lumière des émotions qui ne sont plus conscientes car très subtiles, anciennes ou enfouies.
  • Mental : prendre conscience de sa façon limitée de voir les choses qui nous restreignent.
  • Amour de soi : réintégrer l’estime et le respect de soi, l’enfant intérieur, la créativité, la guidance par le cœur et l’intuition.
  • Énergétique : rééquilibrer l’énergétique du corps perturbé par les blocages.
  • Incarnation : accepter l’expérience d’incarnation, s’occuper de la sensibilité de notre âme, s’ancrer dans notre énergie féminine (connexion et conscience du Tout, clair-ressentis) et notre énergie masculine (incarner notre essence de vie dans la matière, se positionner, être aligné, ne pas se mélanger à l’énergie des autres, sortir de l’influence de la manipulation).
  • Dimension subtile : travail en connexion avec la dimension subtile, conscience de notre propre Présence transformatrice, réintégration des sagesses innées, présence de vibrations hautes facilitant le travail et la transformation.

Je vous propose un accompagnement englobant toutes ces dimensions. Comme nous sommes un être holistique, toutes ces dimensions sont interconnectées et l’équilibrage de chacune participera à votre centrage et à votre épanouissement global. 

Au final, les difficultés que nous rencontrons sont l’occasion de sortir du non-sens en prenant conscience que nous ne sommes pas condamnés à subir les réactions de notre système de survie ainsi que ce qui nous arrive de l’extérieur.

Nous pouvons nous libérer des réflexes automatiques de fermeture puis des frustrations, lourdeurs, limitations qui en découlent. Nous pouvons accéder à des relations plus sereines avec nous-même, avec la Vie et les autres et accéder pleinement à la Joie d’être Soi.

C’est une magnifique occasion d’entrer plus intimement en contact avec nous-même, d’aller à la découverte de cet Univers fascinant que nous sommes, de nous reconnecter à notre dimension subtile, et d’entrer en émerveillement de la Vie, de sa richesse et de son Sens.

Cette approche se base sur le fait que

  • Tout dans l’univers est champ d’information, vibrations sous formes d’ondes.
  • L’information est partout. Elle n’est limitée ni par le temps, ni par l’espace.
  • Les informations liées à la personne, à ses blocages mais aussi aux clés de déblocage se trouve dans son champ énergetique.
  • Nous avons la capacité de capter ce champ par nos ressentis.
  • Quand nous focalisons consciemment notre attention sur une problématique, nous captons les informations spécifiques liées à cette problématique. Exactement comme la radio que l’on règle sur la longueur d’onde d’une émission en particulier. voir plus ⇒
  • il est fondamental d’observer ce qui se présente sur le moment, laissant de côté les hypothèses et les théories possibles. Les hypothèses et les théories sont intellectuelles et globales. Elles ne s’adaptent pas à la personne et sont une connaissance figée dans le temps. Le champ énergétique est vivant, unique à la personne et toujours à jour. De plus, il permet de travailler des aspects et des dimensions de notre être dont notre intellect n’a pas idée vu que cela se situe au delà du mental. C’est toujours exactement ce dont à besoin la personne qui se manifeste. Tout vient exactement quand il faut: ce qu’il y a à lâcher, ce qu’il y a à équilibrer, ce qu’il y a à réintégrer, de manière très précise. Tout est là, toute l’information nécessaire est présente dans le champ quantique de la personne. Il n’y a plus besoin de chercher intellectuellement et de poser des hypothèses sur le meilleur processus à suivre. Tout est fluide, les étapes du processus s’éclairent spontanément et mieux, cela donne la place à ce qui nous dépasse – la dimension subtile de notre Être, de la Vie – d’entrer dans le processus de transformation et de guérison.

Cette approche est donc une attitude d’ouverture, dans le sens d’être libre de concepts et de définitions prédéterminées, afin de vraiment saisir ce qui se montre dans l’instant. Puis, par la reconnaissance et l’accueil de ce qui est là, lui laisser l’espace de se transformer. 

C’est comme si l’Univers était un immense disque dur qui garde en mémoire absolument tout ce qui a existé et ce qui existe actuellement. La physique quantique est la science qui étudie ce phénomène. Ce qui est fantastique est que non seulement nous pouvons avoir accès à ces données, mais qu’en plus elles ont la possibilité d’être transformées, d’être alchimisées. C’est comme si certaines informations contenaient une énergie bloquée comme une chenille qui se serait réfugiée dans son cocon et ne se transformerait pas en papillon. Ou comme si certaines choses n’avaient pas été digérées. Comme s’il y avait besoin d’un retournement complet d’une position prostrée à un saut de joie. Si l’on prend les contes de fée, c’est comme quand Peau d’âne enlève sa peau d’âne grise et rêche pour se révéler dans sa robe soleil. Ceci est valable pour des champs d’informations liés à des émotions, des situations, des ressentis ou des pensées. Ils sont restés bloqués, mais l’accueil de ce qu’ils contiennent et l’intégration permet de les transformer complétement. L’accueil fonctionne comme un code informatique qui permettrait de faire évoluer et s’épanouir un endroit précis du disque dur de l’Univers. Dit autrement, c’est comme si la reconnaissance (par la prise de conscience) et l’accueil (en acceptant de voir sans rejeter, sans juger) crée un espace de guérison dans lequel l’énergie bloquée va s’évoluer elle-même. Cela pourrait être imagé par une casserole dans laquelle il y a de la vapeur sous pression. Plus rien ne peut bouger car les molécules prennent toute la place, c’est crispé, pressurisé, ça bloque et ne bouge pas. Puis vous enlevez le couvercle. La vapeur va enfin pouvoir se libérer, s’expendre librement et danser dans l’air. Certes, en thérapie, il n’y a pas forcément d’explosion et le processus est plus harmonieux.

Nous, êtres humains, nous avons la possibilité de capter ces champs d’informations, ou champs vibratoires par la focalisation de notre attention et par nos ressentis. C’est une aptitude qui est très présente chez certaines personnes dès leur jeune âge ou qui peut être développée chez n’importe qui avec de la pratique. Les informations captées sont ensuite transformées par le cerveau en ressentis, en images, en sons. Le signe d’une information alignée est qu’elle apporte ouverture et détende par un ressenti de libération et non crispation et insécurité.

Il est évident que les informations passeront par les grilles de lecture du mental du thérapeute et à travers ses propres représentations du monde. 

D’où l’importance chez le thérapeute d’être très au clair sur

  • où l’attention est mise (qu’est-ce qui est capté, ne pas permettre de ‘parasitage sur la ligne’)
  • sur l’intention (être ouvert à ce qui se présente même si cela n’entre pas dans ses concepts mentaux)
  • sur la qualité de la transmission de l’information (toujours rester large, ne jamais imposer une lecture, mais vérifier que cela résonne pour la personne)
  • être très au clair avec lui-même (ne pas mélanger son champ d’information à l’autre)
  • savoir où il se tient (le thérapeute à besoin de se situer dans un espace au delà des réactions de défenses de son propre système de survie et de ses propres blocages afin de pouvoir tout percevoir et accueillir sans que des freins de déni et de peur n’apparaissent en lui)
  • d’être lui-même dans un chemin d’ouverture de conscience.

L’attitude d’ouverture du thérapeute, d’accueil sans jugement, sa propre connexion à la dimension sacrée ET votre décision de vous ouvrir à la guérison ouvrira un champ de guérison multidimensionnel.

Plus nous nous libérons de stratégies de survie, de mémoires et de peurs inconscientes, plus nous sommes en contact avec notre Vrai Moi. 

Je travaille sur 3 plans, le corps (physique, mental, émotionnel), les corps énergétiques (dimensions de l’âme), et l’Essence (Coeur, Esprit, Vrai Soi, Présence). Prendre conscience de notre identité spirituelle et d’en faire l’expérience est dans certains cas indispensable pour libérer le physique, le mental et l’émotionnel. C’est la condition nécessaire pour retrouver tout notre rayonnement. Ceci n’a rien à voir avec un quelconque dogme religieux. Il ne s’agit pas de religion ici.

Il s’agit simplement du fait que nous sommes indéniablement un être spirituel et que cette dimension a besoin d’être prise en compte pour une guérison complète.

Spirituel veut tout simplement dire tu es feu divin (tu (e)s piri el: el = le divin en hébreux; piri= le feu en racine indo-européenne). C’est un mot employé pour signifier que nous ne sommes pas qu’un corps doué d’intelligence, mais que nous sommes un être d’une dimension non matérielle manifesté par un corps physique.

Dans cette démarche, c’est la transformation profonde qui est visée. C’est à dire ne plus être dirigés par notre système de survie – lâcher peu à peu les préoccupations de notre ego comme:  fonctionner dans notre société, acquérir des choses, se préoccuper de ce que les autres pensent de nous, avoir de la valeur au sens de l’ego, être dirigé par la peur de manquer, de perdre ou de souffrir  – mais au contraire de se laisser diriger par notre Coeur/Essence. En d’autres mots: plus les programmes du système de survie s’effacent et moins le système de survie a d’effet et de pouvoir sur nous, plus le Péricarde s’ouvre et plus l’énergie de notre Coeur/Essence circule librement en nous et plus nous avons accès à cet espace au-delà du mental où nous sentons notre Vrai Moi. Et c’est cette transformation profonde, qui nous apportera peu à peu la vraie paix et la joie intérieure, dans cet espace de soi où la peur et les pensées-limitantes n’existent pas.

« En nettoyant mes mémoires, je découvre l’être de lumière que je suis »

Extrait de Ho’oponopono de Jean Graciet éditions Jouvence

Cette dimension de la thérapie s’est présentée à moi et développée au fil de ma pratique comme une dimension nécessaire et essentielle à la guérison profonde, ainsi qu’un « accélérateur » de guérison. 

« It may seem strange to hear a psychiatrist talking about God and love. Yet I must, because the foundations of spiritual psychotherapy require the recognition of our divinity, the real nature of our souls, and the true purpose of existence here in physical form. Only in this way can we see the bigger picture. »

« Il peut sembler étrange d’entendre un psychiatre parler du Divin et de l’amour. Pourtant je le dois, parce que les bases de la psychothérapie spirituelle demandent la reconnaissance de notre divinité, de la nature réelle de nos âmes et du vrai but de l’existence ici sous forme physique. C’est seulement de cette manière que nous pouvons voir la Grande Image (du sens de l’Univers et du sens de notre Vie) »

Extrait de Messages from the masters: Tapping into the Power of Love de Brian Weiss

 

Je vous propose un accompagnement, soit à partir de situations que vous vivez, soit à partir d’émotions que vous sentez, soit en laissant venir ce qui est présent dans l’instant, pour dénouer toujours plus finement ce qui vous empêche juste d’ÊTRE et pour vous reconnecter toujours plus à votre ÊTRE divin afin de vibrer toujours plus votre ESSENCE pure.

 

Qui suis-je ?

 

J’ai parcouru plusieurs chemins en parallèle, géologue par l’étude de notre Terre mère d’une part, musicienne, chanteuse, comédienne de l’autre. Depuis toujours une grande sensibilité au ‘Divin’, au mystère de la Vie et un amour à guider les êtres à se rencontrer eux-mêmes dans leur propre divinité incarnée par l’accueil inconditionnel de leur humanité. C’est cet élan et mon propre chemin de guérison qui m’ont amenée à la thérapie et à l’accompagnement de l’être.

Au travers de mon approche, je vous emmène vers votre propre souveraineté, vers votre propre aptitude à guérir sur tous les plans par la reconnexion à la vastitude de qui vous êtes vraiment.

 

Au plaisir de vous accompagner 

Caroline Neligan