De s’ouvrir à soi … à l’Éveil au Tout

De s’ouvrir à soi … à l’Éveil au Tout

S’ouvrir à soi

Au départ, quand nous sommes complètement identifié à ce véhicule humain et très connecté aux conditionnements entreposés dans son espace mental, nous avons tendance à le maltraiter et à ne pas être à son écoute.

Nous (c’est à dire le mental que nous croyons être) forçons notre équipe humaine à fonctionner, à être à son rendement maximum avec de hautes exigences, nous lui fixons des objectifs, nous la critiquons, la jugeons et l’exploitons. Nous sommes sourds à ses besoins et à ses émotions exactement comme un patron sans éthique.

Pourtant cette équipe, corps-mental-émotions, nous est complètement dévouée, s’adapte à tout à ce que nous lui faisons vivre et s’occupe de gérer d’innombrables fonctions afin de nous offrir un véhicule en santé qui nous permette de faire toutes sortes d’expériences.

Nous sommes parfois mécontents d’un dysfonctionnement physique, d’émotions ou d’un manque de confiance ressenti par notre équipe humaine. Nous sommes alors frustrés, énervés, découragés par elle. Comme nous pensons être ce véhicule, nous sommes en plus paniqués : « Comment me sortir de là, je n’ai pas trouvé les ressources dans ce véhicule pour le réparer. Il est limité, sa base de données est limitée ! »

Nous la privons de notre amour inconditionnel alors qu’elle fait tout pour nous et que c’est notre SEUL véhicule pour cette incarnation. Nous ne pouvons pas en changer. Il est alors peut-être temps de collaborer.

Notre équipe terrestre est un véhicule, certes, mais un véhicule vivant. Au temps du cheval, comment auriez-vous traité votre véhicule cheval ? 

Nous savons tous qu’un cheval nécessite d’être correctement nourrit, qu’il nécessite des soins, du grand air, du repos. Un cheval a aussi des émotions. Si un cheval a peur de passer quelque part, mieux vaut prendre le temps de le rassurer. Un cheval a aussi besoin de temps pour intégrer des changements, des nouvelles informations. Si vous voulez que votre relation avec votre cheval soit facile et fluide, mieux vaut prendre soin de lui, de ses besoins, être à son écoute et l’encourager.

Votre équipe terrestre, votre humain a besoin d’exactement la même chose.

Il a besoin que vous preniez soin de son corps, il a besoin que vous accueilliez ses émotions et que vous le rassuriez quand les pensées issues du conditionnement viennent le harceler. Il a besoin que vous l’aidiez à accéder à ses émotions refoulées. Il a besoin que vous l’aimiez exactement tel qu’il est.

Ce pas là, vous permettra de vivre la Joie de l’Amour de soi. Il vous permettra de poser des choix qui vous respectent et à votre vie de prendre une direction qui correspond à votre moi profond.

Approche de l’Éveil 

La prise de conscience que cet être vivant est un véhicule et que vous n’êtes que l’observateur de ce qu’il vit, va peu à peu lui permettre de quitter son pilotage automatique basé sur peur de mourir de circonstances terrestre et peur de mourir des conséquences de ne pas être apprécié.

Vous l’observateur, pouvez devenir son guide, en vous branchant sur ce que vous êtes profondément : la Confiance en soi, l’Amour de Soi, la Joie pure et la Paix inébranlable.

Vous, Paix, Joie et Confiance pure guidez votre équipe humaine à travers votre sagesse innée et vous l’accompagnez en étant à l’écoute de ce qui la traverse, en l’acceptant telle qu’elle est, sans lui demander de changer pour l’aimer. C’est le lâcher de la résistance contre ce qui est et l’acceptation de ce qui est, qui permet un abandon et une foi dans le flux de la vie.

L’Éveil au Tout

Identifié à l’équipe humaine et en pilotage automatique, le bien-être était toujours dépendant des circonstances extérieures ou intérieures (émotions, pensées). Comme tout ce qui est de l’ordre de la forme est en perpétuel mouvement (biens matériels, relations, couple, travail, émotions), le bien-être n’était jamais assuré, d’où un stress continu très caché sous-jacent.

Quand la désidentification finale se produit (qui ne peut être contrôlée), il n’y a plus que l’Être illimité, qui est Paix, Joie intérieure et fidélité à amour de Soi. Le bien-être ne dépend alors plus des événements extérieurs et n’est plus perturbé par les mouvements intérieurs qui surgissent encore, car tant qu’il y a être humain, il y a émotions humaines. Tout ce qui EST est accepté et accueilli. L’extérieur peut s’écrouler, le corps peut être sévèrement endommagé, la Paix et la Joie sont inébranlables.