Hypersensibilité

Hypersensibilité

  • L’hypersensibilité se caractérise entre autre par une sensibilité fine au niveau des 5 sens et une grande sensibilité à tout ce qui est de l’ordre du subtil, comme une grande capacité à capter et à ressentir les états émotionnels des gens, l’énergie d’un lieu et des vibrations collectives comme la peur, la souffrance de l’humanité, etc.

Dû à cette grande sensibilité, le système de ces personnes est beaucoup plus vite saturé et peut se sentir beaucoup plus vite en insécurité.

Si vous êtes hypersensibles, vous captez facilement les états émotionnels des gens. Quand on ressent ce que l’autre ressent, on est automatiquement en empathie. Cela peut avoir des effets différents suivant les personnes:

  • se sentir très affecté, faire le yoyo des émotions. Quand il n’y a pas la conscience d’à quel moment, les émotions ressenties ne sont pas personnelles, mais extérieure, on peut commencer à se dire qu’on a un problème, se faire une fausse image de soi limitante
  • porter les autres quitte à s’oublier. Une tendance à se laisser « exploiter »: pardonner à l’autre son manque de respect et d’attention, parce qu’on est tellement conscient de sa souffrance cachée.
  • devenir très stressé et agressif (on le voit chez certains enfants)
  • essayer de ne rien sentir en fuyant les émotions par de la rationalisation ou des activités.

Se rajoute à cela des stress beaucoup plus subtils.

  • une part de votre être peut se retrouver choquée par les vibrations basses rencontrées sur terre.
  • Vous pouvez ressentir une tristesse très enfouie mais toujours présente qui peut être liée par exemple à une tristesse pour l’humanité, car il y a une conscience d’à quel point l’humanité se fait du mal à elle-même en étant assujétie à ses peurs.
  • être en connexion avec les traumas de la nature par exemple
  • sentiment d’être inadapté, différent du reste de l’humanité

Accompagnement pour les personnes hypersensibles

Je travaille avec l’intuition, le ressenti et le teste neuro-musculaire.

La dimension de ce qui est à travailler émerge spontanément.

Quelques exemple ci-dessous:

  • Il y a bien sûr la dimension complètement humaine, avec des stress commun à tous les humains.
  • Sortir de la confusion provoquée par une trop grande empathie. Se prendre en compte
  • Il peut y avoir besoin d’un processus pour cesser de tenter de se sur-adapter aux vibrations rencontrées sur terre en lien avec les mémoires de l’humanité.
  • Laisser s’exprimer sa propre vibration
  • Reconnection avec des dimensions subtiles
  • etc