Pourquoi l’humain est-t’il blessé?

Pourquoi l’humain est-t’il blessé?

Voici une bonne nouvelle qui va peut-être bousculer certaines idées reçues :

Vous, l’Être qui observez ce corps, n’avez aucun manque de confiance, aucune blessure, aucun problème, car vous êtes déjà TOUT.

Vous êtes pure Joie, pure Paix, pur Amour de Soi. C’est votre Essence. Vous n’avez jamais été séparé de la Source parce que vous êtes la Source elle-même. C’est ce qu’on appelle aussi la Présence.

Vous êtes illimité, rien ne peut vous limiter et vous n’avez jamais souffert de quoi que ce soit, parce que vous n’êtes pas que le corps humain que vous habitez.

Pourquoi est-ce une bonne nouvelle?  Parce que cela signifie que tout est possible parce que vous avez toutes les ressources pour permettre à votre équipe humaine – corps, mental, émotion d’expérimenter et de vivre la Joie et la Sérénité.

En effet, ce n’est pas vous, votre Présence qui souffrez, mais l’humain que vous accompagnez, qui a eu peur et a ressenti des souffrances.

Cet humain a rencontré des situations, alors qu’il était en période de développement ou en état d’impossibilité de défendre son intégrité, qui l’ont peu à peu coupé de sa spontanéité, de sa joie et de son Amour de Soi.

Voici une histoire facile à comprendre comme exemple, tout en précisant que ces situations peuvent être extrêmement subtiles, se produirent même avant la naissance ou être héritées.

Quand cet être humain que vous habitez a rencontré des situations ou des comportements d’autrui qui ne nourrissaient pas la Vie en lui, son système de survie en a cherché le sens.

Il a cherché à comprendre, souvent avec un cerveau encore en développement, pourquoi cela lui arrivait et quelle stratégie adopter afin de s’en protéger pour la suite.

Une interprétation de la situation s’est forgée dans son corps mental et la conclusion tirée est devenue une croyance-conditionnement-stratégie inconsciente pilotée automatiquement par le système de survie. Une croyance est une interprétation que l’humain (son mental conscient ou son système de survie inconscient) prend pour la vérité et sur laquelle il base ses comportements et ses choix. Une croyance est souvent inconsciente et toujours limitante.

Ces croyances ont produit des hormones qui soit ont affecté le corps et ses réactions automatiques, soit ont généré des émotions influençant son comportement dans le but de le protéger.

Ces pensées ou base de données limitantes ont peu à peu commencé à dessiner sa vie par des choix et des comportements qui l’ont emmené dans une certaine direction. Direction qui a été déterminée par la Peur de mourir de danger terrestre et la Peur des conséquences de ne pas être aimé – souvent inconsciente – et non par Amour de Soi, Respect de Soi et Foi en la Vie.

Se sont rajoutées aux expériences et croyances forgées par lui-même, celles qu’il a héritées de son arbre généalogique (psycho-généalogie), d’une culture, de religions et de mémoires appelées inconscient collectif ou mémoires antérieures selon le système de croyance.

Le véhicule humain est devenu conditionné et s’est peu à peu laissé guider par ses croyances et non plus par Amour de Soi. Il a abandonné Amour de Soi dans le but de se protéger.

Amour de Soi qui le reliait auparavant à cette Présence que vous êtes, à cet être illimité et qui lui donnait accès à toute sagesse innée et à tout ce que vous êtes Paix, Joie, Abondance, Confiance en Soi et plus.

Observer les croyances du mental et du système de survie, prendre conscience qu’elles sont erronées, lâcher l’autorité qu’on leur donnait jusqu’à présent les rendent inoffensives. Elles vont arrêter de conditionner l’humain qui redeviendra libre d’être guidé par Amour de Soi dans ses choix. Ses réactions devant une situation seront alors déterminées par Paix, Joie et Confiance intérieure. Cela diminuera aussi le stress corporel et son impact sur la santé. Le corps pourra se rééquilibrer.

Pour désamorcer l’interprétations d’un trauma et d’une blessure ainsi que les conséquences de cette interprétation, ce n’est pas la compréhension intellectuelle ni la volonté qui sont  guérissantes, car la compréhension intellectuelle et la volonté appartiennent au corps mental de l’humain. Celui-ci fonctionne sur la base de la Peur dans l’idée permanente qu’il est en danger de mourir d’un danger terrestre ou des conséquences de ne pas être aimé.

La guérison vient de l’Accueil. L’accueil passe par le Cœur. Quand vous accueillez ce que votre être humain vit, son système est automatiquement traversé par l’énergie de votre Être. C’est l’essence de Qui nous sommes, c’est votre Présence, votre Être illimité qui guérit.

La prise de conscience et l’accueil des émotions et des ressentis présents dans le système de votre être humain, va vous permettre d’accéder aux schémas de pensées dans lesquels il s’est enfermé. L’accueil c’est permettre à cette émotion et à ce ressenti d’exister, oser les regarder sans lutter contre, sans vouloir les éliminer. Accueillir c’est aimer cet être humain dans sa fragilité, sans le juger et sans le rejeter. L’accueil devient guérissant.

L’accueil de ce qui a été bloqué dans le passé est très puissant en terme de guérison et de réequilibration. Il se fait très simplement, en douceur et n’est pas forcément un moment émotionnellement intense. Quand on accueille, on est automatiquement connecté à notre coeur, à l’amour en nous. Cet amour en nous est notre Être qui est pure Paix intérieure. On n’est donc jamais submergé ou noyé dans les émotions.

Le thérapeute a un rôle de facilitateur des processus permettant l’accueil comme:

  • accéder à des conditionnements parfois très inconscients, car mis en place extrêmement tôt dans le développement de votre être humain ou hérités.
  • accompagner un processus permettant un changement de perception de la situation initiale.
  • sortir des amalgames et de la confusion et des non-dits.
  • reconnexion à sa Présence et à Amour de Soi par le ressenti que vous n’êtes pas ce corps physique, ce corps émotionnel ni ce corps mental avec son intellect, son fonctionnement et son mode de pensée. 

L’accompagnement se fait dans le respect de votre être profond, dans un climat de confiance où tous les ressentis et histoires de vie sont accueillis sans jugement. Les changements se manifestent ensuite dans votre vie, par moins de doutes et de peurs quand à vos choix, plus de facilité à vous respecter et à vous affirmer en restant serein, plus de conscience de vous-même et de vos besoins, une santé qui se rééquilibre, la disparition de comportements automatiques qui vous sabotaient, etc.

Suite Les difficultés : opportunité d’un chemin de Conscience ? ⇒