La maladie

La maladie

Toute manifestation physique est le support d’une émotion qui n’a pas été accueillie. La maladie est une précieuse messagère, parce qu’elle vous invite à goûter à la peur. Non pas à la peur de mourir, mais fondamentalement à la peur profonde de vivre ! Tout ce que vous étouffer émotionnellement est tôt ou tard exprimé physiquement. La maladie vous permet de libérer toutes les parties de votre for intérieur qui ont été opprimées. Ne vous sentez aucunement coupable, car vous n’en êtes pas responsable. Mais vous pouvez maintenant apporter l’aide la plus précieuse qui soit à votre corps, en vous posant trois questions fondamentales:

« Quelles sont ces peurs que j’ai si longtemps refoulées ? Pourquoi ne me suis-je pas permis de les ressentir et de les exprimer ? Comment puis-je apporter plus de liberté dans mon for intérieur ? »

La maladie est présente pour amener des choses essentielles à votre conscience. Au lieu de vous dire « la maladie m’empêche de faire », demandez-vous ce qu’elle vous permet d’expérimenter. En ayant ce nouveau regard sur elle, vous saisirez intuitivement tous les messages indispensables au rééquilibrage.

N’oubliez jamais que le corps possède des ressources inimaginables, alors faites-lui aveuglément confiance ! Il a le pouvoir de créer un symptôme, il peut également le faire disparaître.

Nassrine Reza dans le Pouvoir de l’Accueil

Le concept du Décodage biologique

Tout ce qui se passe dans notre corps est à tout moment contrôlé et géré par le cerveau physiologique. Il est constamment informé sur ce qui se passe autour de nous (5 sens) et en nous (proprioception). Le cerveau traite à chaque instant toutes ces informations en les comparant à toutes les données qu’il a pu enregistrer avant.

Dans une situation de stress , il va « ressortir » le comportement ou la réaction la plus adéquate en vue de notre survie. En effet, notre cerveau est programmé pour nous garder en vie, et garder notre espèce en vie le plus longtemps possible.

Comme l’homme, depuis son apparition, il y a plus de 2 millions d’années, a principalement vécu dans la nature, le cerveau physiologique est conçu pour la survie dans un tel environnement. De ce fait, le cerveau va interpréter tout « état de stress » comme un « danger naturel réel, potentiellement mortel » : manque d’eau, prédateur, rejet hors du clan… et va déclencher des réactions comportementales ou physiques de survie en lien avec le danger archaïque lié au stress. 

Un bruit soudain nous fait sursauter. Le stress archaïque lié au bruit soudain est, par exemple: peur de l’attaque d’un prédateur.
La réaction physiologique est une montée d’adrénaline pour avoir l’énergie nécessaire pour la fuite ou la confrontation.
Fausse alerte ou mise en sécurité: baisse de l’adrénaline.

Le problème survient quand la cause du stress ne disparaît pas et entraîne un stress perpétuel. Dans l’exemple précédent, cela impliquerait que la production d’adrénaline ne s’arrête pas. Ce déséquilibre finirait par provoquer des effets collatéraux désastreux pour la santé.

Chez l’humain, le stress qui ne se résout pas survient quand le danger n’est pas réel mais ancien ou symbolique.

  • Ancien : il a été vécu dans l’enfance ou par un membre de notre famille
  • Symbolique : une situation moderne est analysée de façon archaïque.

Exemple : une situation qu’on ne peut digérer. Le cerveau analyse cette situation comme un vrai morceau de nourriture à digérer. Il agira comme si nous avions un vrai problème digestif.
Si nous ne digérons pas cette situation, la réaction physiologique du cerveau pourra devenir pathologique avec le temps car excessive et inappropriée.

De ce fait, si ces stress de vie ne baissent pas, ils peuvent déclencher un schéma comportemental ou une pathologie.

L’objectif du décodage biologique est de trouver la situation programmante et de décrypter la peur viscérale induite afin de comprendre la logique du symptôme qui s’ensuit.

Une libération de stress peut ensuite permettre de retrouver un équilibre physique.
En aucun cas, le patient ne doit abandonner un traitement médical au profit du décodage biologique. Le décodage biologique doit être considéré comme un accompagnement.

Les allergies

Les allergies sont un système d’alarme du cerveau, mis en place lors d’un épisode clé de notre vie, afin de nous éviter de revivre la souffrance et le danger liés à pareille situation.
Les allergies peuvent disparaître d’un jour à l’autre si le danger qu’elles signalent a pu être identifié et intégré.

Ouvrage de référence

La logique du symptôme, décodage des stress Biologiques et Généalogique de Laurent Daillie, éd Bérangel 2006, ISBN 2-915227-04-7